Conférences – Musée Gallo-Romain de lyon

Classé dans : Uncategorized | 0

3 conférences à voir au Musée Gallo-Romain de Lyon : voir ci-dessous

Jeux et jouets des enfants sur la peinture de vase grecque antique

Ludique, jouer dans l’Antiquité© Création graphique : Pitches /…bigbang / 2019

Le 30/11/2019 de 15h00 à 16h00

Adultes
Sur les images de vases grecs des Ve et IVe siècle av. J.-C., petites filles et petits garçons, sont fréquemment représentés en train de jouer seuls ou en petits groupes.

La lecture de ces images amène plusieurs questions. D’abord, celle de l’identification des jeux, et de la possibilité – ou l’impossibilité – d’en comprendre les règles ; puis, celle des choix de jeux et jouets effectués par les peintres de vases ; enfin, celle des valeurs éducatives du jeu et de la mise en scène d’une enfance grecque en apprentissage.

Par Hanna Ammar, doctorante ERC Locus Ludi/ Université de Fribourg (CH) / EPHE (Paris)

Informations pratiques

Sans réservation, dans la limite des places disponibles.

Tarifs

Gratuit

Amphithéâtre(s) et martyr(e)s

Le 29/11/2019 de 15h00 à 16h00

Adultes

Par Patrice Faure, Maître de conférence en histoire romaine, Université Lyon 3.

C’est dans l’amphithéâtre de la Croix-Rousse que se déroula, pour partie, la célèbre persécution antichrétienne des « martyrs de Lyon », survenue en 177.

La conférence tente de cerner les enjeux antiques et modernes de ce rapport entre un bâtiment et un événement. Elle permet de revenir sur le déroulement des persécutions à Lugdunum et dans le monde romain, mais aussi sur la signification que prirent, pour les archéologues et les chrétiens lyonnais, la recherche et la découverte de l’amphithéâtre, à partir du XVIe siècle.

Informations pratiques

Sans réservation, dans la limite des places disponibles.

Tarifs

Gratuit

 

Le plateau de jeu est comme un cirque…

Ludique, jouer dans l’Antiquité© Création graphique : Pitches /…bigbang / 2019

Le 16/11/2019 de 15h00 à 16h00

Adultes
La culture ludique de l’Antiquité était marquée par la pratique du jeu en public.

On jouait dans les colonnades, sur les squares, et dans les bâtiments publics tels que théâtres, cirques et stades. Sous les yeux d’un public critique, les joueurs faisaient preuve de leur expertise. Malheur à celui qui ne sait pas jouer !

Par Ulrich Schädler, directeur du Musée Suisse du jeu, La Tour-de-Peilz, Suisse/ ERC locus Ludi/Université de Fribourg

Informations pratiques

Sans réservation, dans la limite des places disponibles.

Tarifs

Gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *